3 types : Vinyasa - Ashtanga - Yin 

Du dynamique au relaxant 

Le principe du vinyasa yoga tient dans un enchainement tonique et fluide de postures rythmées par la respiration.

    Tout au long de la séance , l'attention est portée sur le souffle, l'alignement postural et la conscience de soi.

            Cette pratique apporte force , souplesse , concentration et détente.

Aṣṭāṅga (en sanskrit IAST ; devanāgarī : अष्टाङ्ग) signifie « constitué de huit parties », « de huit membres » ou « de huit étapes ».

     L'enseignement principal repose sur des séries dynamiques d'âsanas (postures).

     Ces séries sont constituées d’une cinquantaine de poses effectuées en séquence toujours identiques. Quelle que soit la série, la pratique commence par les salutations au soleil et les poses debout.

     Elle se termine par une séquence de poses finales.

     Le terme VINYASA signifie "synchronisation du mouvement avec la respiration".

     Toutes les poses de l'ashtânga (environ 50 poses sur 1 heure et demie) sont liées par des transitions au cours desquelles chaque mouvement est synchronisé sur une inspiration ou une expiration.

     Chaque pose est tenue pour un certain nombre de respirations, en général cinq.

Le Yin yoga, issu des principes du yoga taoïste, mise sur des étirements de longue durée, combinant une respiration lente et profonde. Caractérisé par des postures tenues pendant plusieurs minutes, le Yin yoga permet de travailler l’ensemble du corps et l’esprit.

    Puisqu’il cible les tissus conjonctifs plutôt que d’axer le travail sur les muscles, le Yin yoga permet d’améliorer de façon notable la flexibilité globale du corps ainsi que la santé des articulations, des organes et même des os. La longue durée de chaque pose de Yin yoga favorise la relaxation. 

   En tenant les poses plus longtemps, vous pourrez ainsi accéder à un calme et à un niveau de concentration inégalé qui vous permettra, au fil des séances, d’apprendre à faire le vide.